Un défi sur un an

défi

Un défi ? Mais pourquoi un défi ?

 

Pour mieux vous expliquer mon choix, je vais vous raconter quelques anecdotes sur moi…

Comme vous l’avez peut-être déjà vu dans ma page à propos, je m’appelle Thomas et j’ai 27 ans.

Depuis plusieurs années je souffre de maux de dos.

J’ai fais une première hernie discale à l’âge de 23 ans.

Je me souviens encore du moment ou la douleur est arrivée.

C’était en plein match de futsal (foot en salle pour ceux qui ne connaissent pas) et j’ai galéré ensuite pendant des mois et des mois avant d’en être assez libéré pour vivre de façon normale.

Mon but à l’époque était de pouvoir reprendre le sport rapidement…

Je voulais simplement jouer au foot…

Je n’avais pas encore pleinement conscience d’à quel point nos façons de penser et nos comportements conditionnent notre futur…

J’ai alors tout fait pour rapidement reprendre le foot, quitte à me guérir simplement à moitié…

Tant que cela pouvait me permettre d’aller courir et taper dans le ballon le weekend, j’étais content…

Il faut dire que je sais pourquoi à l’époque je n’avais que le football en tête…

 

Quand j’étais adolescent, à l’âge de 16 ans, je me suis fait opérer pour cause d’un écart trop important au niveau du bassin, ce qui me provoquait des douleurs au dos, aux talons et même me créait une scoliose.

L’opération consistait donc à un allongement/raccourcissement au niveau des fémurs pour rééquilibrer le tout…

J’ai fais 2 mois de fauteuil roulant, puis plusieurs mois de rééducation.

Au final j’ai mis 2 ans avant de pouvoir reprendre une vie normale, courir, faire du sport à nouveau etc etc…

Donc quand j’ai fait ensuite mon hernie discale à l’âge de 23 ans, j’ai forcément été moins patient…

Je trouvais cela injuste et du coup j’ai mis de côté mon bien-être parce que j’étais trop pressé !

Dans ma tête, je ne voulais simplement plus perdre de temps…

Je voulais jouer au foot comme les autres, tranquille, et c’est tout !

J’ai donc fait l’erreur de mettre de côté mon bien-être, n’accordant pas toute mon attention sur l’importance de soigner totalement cette hernie.

 

Et j’ai payé mon erreur…

3 ans plus tard badaboum !

deuxième hernie discale…

Donc à l’âge de 26 ans.

Une L 4L5 cette fois-ci, toujours en bas à gauche mais plus grosse et plus douloureuse.

C’était il y a à peine plus d’un an et aujourd’hui encore je souffre de cette hernie discale.

Je sais ce que c’est de souffrir dans son corps et de ressentir ce mal-être dans notre vie de tous les jours.

 

Déclic, remise en question et action !

 

Aujourd’hui j’ai compris mes erreurs du passé, je suis plus à l’écoute de moi-même et de mon corps.

Je commence à comprendre…

J’ai trop tiré sur la corde.

Et j’ai décidé d’agir pour aller vers plus de bien-être.

Mon corps cherchait à me parler depuis tout ce temps…

Il cherche encore aujourd’hui à me dire quelque chose, je vais donc l’écouter pour de bon maintenant…

Et même mieux…

Je vais lui apporter une réponse !

 

 

Mon défi personnel

 

La réponse, c’est mon défi…

Je me lance aujourd’hui dans un défi sur un an !

Le but de se défi et d’être d’ici un an en parfaite forme physique !

Plus précisément, d’ici un an je veux :

  • Etre débarrassé de toutes mes douleurs de dos
  • Avoir une meilleure souplesse
  • Avoir plus d’énergie
  • Avoir de meilleures habitudes de vie
  • Me sentir merveilleusement bien dans tout mon corps

Je m’engage pleinement dans ce défi et je vais évidemment vous partager mes expériences de façon régulière.

Je vais une fois par semaine partager avec vous mes choix, mes tests, mes habitudes nouvelles, mes galères aussi et mes découvertes dans mon but d’accéder à une forme physique excellente dans un an pile !

J’espère aussi que cela vous aidera à passer à l’action pour votre propre bien-être.

J’ai pris conscience que l’on a qu’une vie et qu’il est important de se sentir bien physiquement pour être heureux !

C’est un véritable défi que je m’apprête à vivre et je tiens à vous faire partager mon expérience !

Ce défi commence le 17 octobre 2017 et se terminera le 17 octobre 2018.

Donc attention…

3…

2…

1…

C’est parti !

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *