Mal de dos

Réduire les risques d’inflammation grâce à une alimentation adaptée

Bonjour à tous !

Aujourd’hui Thomas me laisse la parole sur son blog le temps d’un article, et je suis ravie de pouvoir vous apporter quelques éléments en termes de nutrition pour vous aider à vous sentir en forme et surtout à y rester 😉

“moi ?” c’est Aurélie, blogueuse sur Fit-meal.fr, un blog de recettes diètes et sportives, et d’informations sur la nutrition.

Alors c’est parti ! je vais vous expliquer comment une alimentation adaptée peut prévenir votre corps des problèmes inflammatoires.

QU’EST-CE QU’UNE INFLAMMATION ?

Avant d’aller plus loin, il faut déjà que je vous définisse ce qu’est une inflammation. Tiré du verbe latin ‘inflammatio’, qui signifiait ‘action d’incendier’, le terme inflammation décrit aujourd’hui une variété de problèmes de santé, qui sont reconnaissables facilement grâce au même suffixe : sinusite, tendinite, gingivite, arthrite..et autres -ite.

L’inflammation est une réaction immunitaire de votre corps, un mécanisme naturel et vital qu’il active lorsqu’il doit se défendre contre les agressions (blessures, infections…) et lors du processus de réparation.

Comment repère-t-on une inflammation ? C’est facile ! rougeurs, douleurs, oedèmes, chaleur et dysfonctionnement du ou des organes touchés sont au rendez-vous. Autant de signaux d’alarme qui permettent à votre corps de savoir que quelque cloche et qu’il faut se soigner. C’est bénéfique lorsqu’il s’agit de problèmes ponctuels.

Par contre lorsqu’on commence à évoquer les inflammations dites “chroniques”, c’est à dire qui durent dans le temps, alors là c’est une autre histoire. Pour faire simple, si vous souffrez d’une inflammation chronique sur une partie de votre corps depuis plusieurs semaines, mois, ou même années, cela signifie que les tissus à cet endroit sont lésés et que vous constatez une perte ou une diminution de la fonction de l’organe touché (dû au phénomène de fibrose).

Aujourd’hui, si on assiste à une épidémie d’inflammations chroniques, c’est bien le mode de vie moderne qu’il faut pointer du doigt ! Les recherches mettent en avant les effets néfastes de la sédentarité, de la malnutrition, de la pollution et du stress, comme facteur déclencheur du processus inflammatoire de notre corps, qui cherche simplement à se protéger.

Vous commencez à comprendre pourquoi on parle de lien étroit entre alimentation et inflammation 😉

ALIMENTATION PRO ou ANTI INFLAMMATOIRE ?

L’alimentation moderne, extrêmement transformée, sucrée et salée, agresse la paroi intestinale d’une part, et apporte à votre corps certaines molécules qui ne devraient pas s’y trouver. Elles vont aggraver ou même provoquer les inflammations de votre organisme.

Alimentation industrielle

On peut donc éviter d’alimenter le feu en ne consommant pas certains aliments, mais on peut aussi aller plus loin en consommant d’autres aliments spécifiques qui vont atténuer les inflammations grâce à leur propriétés intrinsèques. Et ça c’est une excellente nouvelle !

En effet, une alimentation adaptée va vous aider à contrebalancer les déséquilibres métaboliques et nutritionnels suivants :

  • Le stress oxydatif : La production de radicaux libres est proportionnellement trop élevée dans votre organisme et cela accentue le vieillissement prématuré des cellules et les dégrade. Les anti oxydants aident à rééquilibrer le processus
  • Le déséquilibre acide-base : Le pH de votre corps est soit trop élevé, soit trop bas et cela affaiblit votre organisme
  • Le déséquilibre oméga 6 – oméga 3 : La consommation industrielle moderne fait complètement basculer le ratio entre ces deux acides gras essentiels. Les oméga 6, pro inflammatoires, sont trop nombreux, et la faible quantité d’oméga 3 ingérée n’arrive pas à contrebalancer le phénomène
  • Le déséquilibre du microbiote : La flore intestinale est agressée par certains aliments et n’est pas assez nourrie par l’action des fibres
  • L’excès de sucre : le sucre raffiné, consommé en grande quantité au détriment des céréales complètes et des légumes secs, favorise la production d’insuline en raison de son index glycémique très élevé. L’insuline est une hormone qui, produite en trop grande quantité, génère une inflammation des cellules.

Vous avez maintenant une vision d’ensemble des facteurs d’inflammation de votre organisme. Vous savez également qu’il faut éviter de manger trop de sucres et de graisses industrielles, de plats trop salés et transformés. Vous savez enfin qu’à l’inverse, certains aliments vont réduire les phénomènes inflammatoires et aider votre corps à garder son précieux équilibre interne.

Alors vous allez me dire “ok c’est bien joli tout ça mais du coup qu’est ce que je mange ?”. Et bien c’est parti pour une liste (non exhaustive !) des aliments qualifiés d’anti inflammatoires, que vous devez avoir toutes les semaines dans votre assiette !

TOP 5 DES FAMILLES D’ALIMENTS ANTI INLAMMATOIRES !

 

  • les CEREALES COMPLETES et les LEGUMES SECS : riches en fibres, favorisent la digestion et le transit intestinal, aident au maintient de l’équilibre acide-base
    • pois, lentilles
  • les FRUITS et LEGUMES : anti oxydants, index glycémique souvent faible
    • citron, fruits rouges, haricots verts, brocoli, endive, champignon, chou, cresson
  • les POISSONS GRAS et FRUITS DE MER : riches en oméga 3
    • saumon, crevette, huître
  • les HERBES en général
    • thym, romarin, menthe, basilic, persil, coriandre, cumin, cerfeuil, anis
  • les EPICES : contiennent des molécules anti inflammatoires
    • curcuma (grâce à la curcumine), le piment (capsaicine), le gingembre (gingérol)

Si ces aliments sont considérés comme anti inflammatoires, c’est grâce aux micro nutriments qu’ils contiennent. Donc plus largement, recherchez les aliments riches en sélénium en cuivre ou en vitamine K1 qui vont booster votre immunité et sont naturellement anti inflammatoires.

Minéraux et vitamines

 

LE MOT DE LA FIN

Prendre soin de soi doit être une préoccupation de tous les jours et il est nécessaire d’avoir une alimentation adaptée pour y parvenir.

Certes l’alimentation n’est pas une solution “miracle” qui fait disparaître tous les maux à chaque bouchée de brocoli…!

Mais si vous m’avez bien suivie vous avez certainement compris qu’elle va vous aider à prévenir les inflammations de votre organisme et calmer sensiblement les douleurs chroniques.

Alors laisser au placard les boîtes d’anti inflammatoires, faites le tri dans votre caddy, et vous verrez la différence 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages
  •  
  • 4

2 comments

    J’ignorai que les légumes secs et les herbes avaient également des propriétés anti-inflammatoires. Merci beaucoup pour cet article complet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :